Témoignage de Maëlys.

Hello les biscottes, je reviens avec une toute nouvelle rubrique : témoignages. Je me suis dit que ce serais sympa d’avoir des expériences et des visions différentes sur l’alimentation végétarienne et végétalienne.

Pour le premier témoignage, Maëlys a accepté de répondre à mes questions. Je la remercie d’avoir partager cette expérience et de m’avoir accordé du temps. Je vous laisse sans plus attendre découvrir tout ça.

 

1) Peux tu te présenter en quelques lignes. 

Je m’appelle Maëlys, j’ai 22 ans, je suis actuellement étudiante à Lyon dans le but de devenir assistante sociale. Je suis ravie de pouvoir répondre à ce questionnaire et partager un petit peu avec vous mon mode de vie. 😉

Image

2) Depuis quand as tu adopter ce mode alimentaire ?

Je suis végétarienne depuis un peu plus d’un an et à tendance végétalienne depuis quelques mois.

 

3) Pourquoi as tu choisit d’être végétarienne/vegan ?

J’ai fais le choix de devenir végétarienne car j’ai pris conscience des effets néfastes de la viande à différents points de vu. J’ai visionné par hasard la conférence de Gary Yourofsky nommée sur youtube « Le discours le plus important de votre vie », c’est dans un premier temps cette vidéo qui m’a donné envie de m’informer sur le sujet. En la visionnant, j’ai trouvé les propos de l’intervenant très pertinents et j’ai réalisé que je consommais en effet de la viande depuis toujours mais sans véritablement me poser de questions sur ce que cela pouvait impliquer. Par la suite, j’ai beaucoup étudié ce thème à travers différents sites, vidéos, livres et j’ai pris en compte différents points de vu aussi bien favorables que défavorables afin d’être la plus objective possible. J’ai pour qualité d’être honnête avec moi même, et quand malgré toutes les informations possibles je ne trouve rien à redire ou à répliquer à une cause telle qu’elle soit, j’y adhère. C’est exactement ce qui s’est passé ici, à travers mes recherches j’ai trouvé sans exception réponse à tous les contre-arguments existants au sujet du végétarisme. J’ai naturellement par la suite arrêté toute consommation de viande car je ne souhaitais plus participer financièrement à sa production qui va à l’encontre total de mes idées et mes valeurs. Je reconnais dans un premier temps avoir pris cette décision pour les animaux, car la souffrance animal qu’implique l’industrie de la viande est inimaginable, mais je réalise également aujourd’hui que c’est une décision qui éthiquement parlant a des bienfaits à une échelle encore beaucoup plus vaste puisqu’elle implique également l’environnement et le tiers-monde. Actuellement je ne suis pas totalement végétalienne, mais j’ai énormément réduit ma consommation d’œufs et de produits laitiers, car cela m’apparaît comme la suite logique de mon raisonnement.

 

4) Que t’apporte cette nouvelle alimentation ?

La première chose que ce mode de vie m’apporte est un bienfait psychologique. J’apprécie voir mes actes être en accord avec mes valeurs. J’ai bien conscience que je ne changerai pas le monde, qu’être végétarien végétalien ou même vegan ne fait pas de vous une personne parfaite et loin de là, mais c’est une question de satisfaction personnelle. Et même si nous agissons à une échelle qui peut paraître minuscule, il ne faut pas douter de l’impact de nos actes. Si chacun attend que son voisin fasse les choses à sa place, rien ne changera jamais. C’est en pensant qu’on est trop petit pour avoir de l’impact qu’on peut être certain de ne jamais en avoir. J’aimerai partager avec vous une très belle citation de Martin Luther King: « N’ayez jamais peur de faire ce qui est juste, surtout si le bien-être d’une personne ou d’un animal est en jeu. Les punitions de la société sont faibles comparées aux blessures que nous infligeons à notre âme quand nous détournons le regard ». D’un point de vu physique, cette nouvelle alimentation ne m’apporte rien de particulier, mais ne m’enlève rien non plus. Ma dernière prise de sang datant de moins d’un mois, je peux confirmer que je n’ai aucunes carences, ni en protéine, ni en fer, ni en calcium, contrairement aux idées reçues. Une alimentation végétarienne n’est en aucun cas dangereuse pour la santé, il suffit de savoir manger équilibré. Je me régale toujours autant en mangeant, étant de toute façon très gourmande je n’aurais jamais pu tenir aussi longtemps si le végétarisme était synonyme de monotonie alimentaire. Je découvre au contraire des plats végétariens et végétaliens délicieux et variés. Je ne ressens aucun manque, aucune envie de consommer de la viande, les gens me disent parfois que « ça doit être dure » et je suis toujours surprise d’entendre cette remarque parce-que je ne le vis pas du tout de cette manière. Bien au contraire, à l’heure actuelle je perçois plus la viande comme ce qu’elle est, c’est à dire un morceau de cadavre, et ne serait ce que par dégoût je n’aimerai pas en remanger. Pourtant croyez le ou non, j’étais cette fille qui s’enfilait tout le paquet de saucisson en rentrant de soirée, qui se régalait du « poulet miel moutarde » de maman et qui consommait Mc Do presque tous les week-end. Comme quoi tout n’est que question de point de vu et d’habitude.

 

5) Quel est ton budget (environ), pour l’alimentation ? Trouve tu que tu dépense plus depuis que tu es végétarienne/vegan ?

Je dirais que mon budget nourriture correspond à environ 100 euros par semaine pour deux, voir parfois un peu plus. Je vais être honnête et vous répondre que oui je trouve que les prix de certains produits sont assez élevés, et j’ai du augmenter mon budget, à mes yeux c’est l’inconvénient de ce mode de vie. Après il faut prendre en compte que j’achète beaucoup dans des magasins bio ou vegan, ce qui a son prix, et que j’apprécie plus cuisiner qu’avant donc logiquement je découvre de nouveaux produits et j’achète plus également. Je préfère mettre un peu plus d’argent et manger plus sainement, c’est un choix.

Image

Plat 1: riz aux lentilles et terrine de tofu aux légumes

Image

Plat 2 : Pâtes au fondant d’aubergine et au tofu

Image

Plat 3 : Pain avec charcuterie végétale et faux fromage ail et fines herbes.

 

6) Ton entourage à t’il bien accepté ce changement ?

Au début de mon végétarisme j’avais droit à des remarques pas forcément très sympathiques de la part de mes parents qui ne comprenaient pas mon choix et le trouvaient ridicule. Mais avec le temps ils se sont habitués et les choses se passent bien. Mon copain avec qui je vis a lui même pris la décision de devenir également végétarien (plus précisément d’abord pesco-vegetarien) quelques mois après moi de son propre choix. Certains de mes amis et connaissances à l’heure actuelle ne sont même pas au courant que je suis végétarienne, je ne le cache en aucune façon mais c’est simplement un sujet qu’on a pas eu l’occasion d’aborder. Pour les autres, certains n’ont fait aucunes remarques désagréables et d’autres ont voulu comprendre mon choix et débattre avec moi sur le sujet, mais les conversations finissaient souvent par des reproches visant à me dire que l’élevage industriel de telle ou telle filière n’avait rien de barbare, que les animaux étaient bien traités. J’avoue que ce type de remarques peuvent m’exaspérer car c’est absolument faux et vérifiable, mais dans l’ensemble je n’ai heureusement jamais eu droit à de l’acharnement de leur part. Je respecte leur mode de vie même si je suis en désaccord avec le principe et ils respectent le mien. Les réactions les plus dures je les ai plutôt connu de la part d‘inconnus sur des forum. Par le biais d’internet j’ai eu droit à toutes les répliques possibles et imaginables allant du « crie de la carotte » à l’homme préhistorique en passant par les carences et la chaîne alimentaire. Et souvent, une fois à court d’arguments, les messages devenaient plus agressifs, allant parfois jusqu’à des injures ou des moqueries.

 

7) Rencontre tu des difficultés à être végétarienne/vegan ?

L’unique difficulté que je rencontre avec ce mode de vie c’est, comme dit précédemment, le budget mais aussi le manque de pratique quand on veut manger à l’extérieur. Si je souhaite manger végétarien dehors ce n’est pas très simple mais faisable, cependant si je souhaite manger végétalien, c’est quasiment impossible. Je trouve dommage qu’il n’existe pas plus de diversité et d’alternatives dans les plats proposés dans les restaurants, cantines, cafétérias, boulangeries etc.

 

8) Niveau santé, ton mode de consommation t’apporte t’elle des difficultés (carences, poids ou problème de santé), ou t’apporte t’elle des améliorations ? 

Je pense avoir en faite déjà répondu à cette question au dessus, mais pour récapituler, non, je n’ai aucuns soucis de santé: Ni carences, ni maladies, ni fatigue particulière, ni prise de poids, vraiment absolument rien de néfaste. Mais j’appuie le fait qu’il est important de manger équilibré et diversifié, que vous soyez d’ailleurs végétarien ou non.

 

9) Comment voit tu la suite (dans ton mode de vie alimentaire et dans ton quotidien) ? 

Plus tard j’espère évoluer de plus en plus vers le végétalisme au niveau de mon alimentation et vers le veganisme au niveau de mon mode de vie. Actuellement je ne porte déjà ni cuir, ni fourrure, ni laine, plus de 80% de mes produits sont des produits non testés sur les animaux, je ne pratique ou n’assiste à aucunes activités qui reposent sur l’exploitation animal (cirque, zoo, corrida etc). Je trouve que ces efforts sont déjà un pas vers l’avant mais j’espère ne pas m’arrêter en route. Je tiens à préciser que bien entendu cela ne m’empêche en aucun cas de m’intéresser également à d’autres sujets et d’essayer d’agir pas seulement pour les animaux mais aussi pour les êtres humains. A mes yeux, ces deux causes sont d’ailleurs liées, l’une est la suite logique de l’autre et vice versa.

 

10) Que peut tu nous dire pour conclure ton témoignage ?

Je vous remercie de l’avoir lu. J’invite toute personne intéressée par le sujet à se renseigner et à ne surtout pas se fier aux idées préconçues. N’hésitez pas à visionner sur youtube deux vidéos qui me paraissent intéressantes: La première se nomme « Le discours le plus important de votre vie » et la deuxième « Earthlings« . Je pense qu’après visionnage, vous aurez déjà de quoi vous poser un certains nombre de questions. Je vous souhaite à toutes et à tous, omni et végé, une excellente journée!

 

N’oubliez pas de me suivre aussi sur la page Facebook ICI pour avoir d’autres informations.

Publicités

3 réflexions sur “Témoignage de Maëlys.

  1. C’est sympa ce genre d’articles, on voit comment une personne ayant le même régime alimentaire peut manger etc. Je suis d’accord avec le budget, à deux on en vient à 90€ en prenant en grande partie du bio et du sans gluten pour moi, même si mon copain prend encore de la viande et du fromage (et vu qu’il prend des artisanaux ça revient plus chers que mes fruits 😉 )

    • Merci 🙂 Moi aussi j’aime l’idée de partager les expériences de personnes autres que ma petite personne 🙂
      Pareil, par semaine on tourne dans ce budget, mon copain mange toujours viande et fromages, mais au final on s’y retrouve tout de même ce n’est pas impossible.
      Merci en tout cas d’avoir lu l’article 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s