Le sucre : cette chose qu’on aime tellement.

On le sait tous, le sucre c’est la vie ! Tout le monde aime le sucré. Et c’est bien normal, mais attention à sa consommation.

Image

Tout ce qu’on lui reproche :

– Le diabète : Avec une explosion du nombre de diabétiques partout dans le monde. En France, ce chiffre à doublé en moins de 10 ans. Pour transformer le sucre en énergie, le pancréas libère de l’insuline. Tant que l’on n’exagère pas sa consommation, il n’y a aucun problème. Mais à force de dégainer son insuline à tout-va, le pancréas finit par peiner dans sa mission et peu à peu à s’épuiser.

– Des kilos à gogo : Une partie des sucres que l’on consomme est stockée sous forme de graisse pour servir de réserve énergétique en cas de manque de glucose. Sauf que, évidemment, on en manque pas et donc plus on consomme de sucre plus on en stocke…

– Un cœur qui rame : Le risque d’infarctus du myocarde augmenterait en même temps que le taux de sucre dans le sang, et ce même si l’on ne souffre pas de diabète.

– Dites bonjour aux infections : Avec un afflux de sucre dans le sang, on modifie son écosystème et les champignons naturellement présents prolifèrent. Même principe au niveau buccal : nos dents sont recouvertes de plaque dentaire composée de salive, de débris alimentaires et de bactéries friandes de sucres.. Plus on leur en fournit, plus elles produisent un acide qui attaque l’email et permettent à d’autres microbes de s’incruster dans les lésions et former des caries.

– Trous de mémoire : L’excès de sucre dans le sang endommagerait les petits vaisseaux du cerveau et augmenterait ainsi le risque de démence vasculaire (trous de mémoire, troubles de l’humeur et, bien souvent, dépression avec une origine neurologique). Ce phénomène serait également un facteur de risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).

– Risque de cancer accru : Le sucre n’est pas à l’origine de l’apparition de cancer, mais il pourrait accélérer le développement des cellules cancéreuses.

– Une peau flasque : Le glucose présent dans le sang caramélise les fibres de collagène et d’élastine, et ralentit le renouvellement cellulaire. On assiste alors peu à peu à un relâchement des tissus et à l’apparition de rides profondes.

ImageImage

Sachez qu’au Etats Unis, des centres accueillent des enfants et adolescents, non seulement en surpoids mais aussi avec des problèmes de concentrations, des personnes incapable de rester deux heures assis sur une chaise à l’ecole et qui n’arrive pas à se concentrer.En cause, les pics d’insuline trop fort dues au sucres, c’est comme la cigarette et la drogue, le corps et le cerveau est en manque sans qu’on s’en rendent forcément compte, notre corps réagit à sa manière.

Ces personnes sont soignées comment ? On leurs supprime le sucre ! Plus de soda mais de l’eau, des aliments sains, le sucre provient seulement des fruits, et produits naturellement sucrées. Résultat : les preuves sont affolantes. Ok en France on en consomme moins, mais à force on arriveras à ce résultat si on se bouge pas. Donner du Coca à un bébé de 18 mois ce n’est pas « normal » Je dit ça car c’est des choses qui se passe réellement. Vous consommez du sucre dans tous les produits industriels.

Alors comment fait-on ? Et bien on commence à remplacer au maximum le sucre par du miel, du sirop d’agave. On mange du sucrée avec des fruits, des confitures sans sucres ajoutés, on cuisine les dessert maison ce qui permet de gérer la dose de sucre, et on préfère le sucre de canne.

Enfin, on lit les étiquettes ! Prenez le temps de regarder vos produits, c’est simple, si dans la liste des ingrédients le sucre est dans les trois premiers ingrédients, attention, c’est mauvais signe. Vous serez surpris de voir le nombre de produits ou le sucre occupe le top 3 des ingrédients..

On ne dit pas stop au sucre mais on y fait attention, on gère sa consommation et on favorise les bons sucres.

Publicités

4 réflexions sur “Le sucre : cette chose qu’on aime tellement.

  1. Détrompe toi ! Si tu me présente un gros gâteau, il me donnera envie de vomir… :p J’ai bien évidemment d’autres défauts lol mais je raffole du salé (surtout des cakes 😀 Ce n’est pas très bon non plus j’imagine…).

  2. La meilleure manière de pouvoir contrôler sa consommation de sucre reste encore de préparer un maximum de plats soi-même. Si dans la culture asiatique, le sucre est considéré comme un remède à petites doses, rien à voir avec le nombre de kilos qu’on avale aujourd’hui en occident.

    • Oui c’est bien la le problème, ici il y en à partout du sucre et la plupart des gens ne se rendent même pas compte de la quantité de sucre qu’ils ingurgitent en une journée.. Comme tu dit, cuisiner soi même permet de mieux gérer sa consommation étant donné que les produits industriels en sont bourrés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s